Sale!

Abou Lagraa. Le sens du sensuel

22.00 

Sous la directions de Philippe Verrièle

Après un parcours exemplaire Abou Lagraa compte aujourd’hui parmi les plus repérés des chorégraphes français. Une œuvre conséquente, des expériences marquantes – comme le premier ballet contemporain algérien qu’il a dirigé – ou avec des institutions majeures comme l’Opéra de Paris, un style gestuel bien à lui : tout va bien.
Mais cela vient de loin. Partis d’Algérie pour s’installer à Annonay, les parents d’Abou Lagraa ne pouvaient pas imaginer une telle réussite pour leur fils. Le chorégraphe a commencé la danse assez tard, à 16 ans, mais s’y est aussitôt ouvert un chemin très personnel. Non seulement il danse, mais il ne s’est pas cantonné aux formes de danse urbaine qui ont permis à de nombreux hommes de sa génération de percer. Abou Lagraa assume, dès les premières créations, une sensualité qui marque son style et sa démarche. Il donne un sens à la sensualité masculine de sa danse sans rien renier de sa culture.
Cette sensualité endossée sans arrogance mais aplomb pose aussi des questions théoriques qu’explorent ici auteurs et plasticiens.
Collection L’Univers d’un chorégraphe
S’appuyer sur une pièce d’un chorégraphe pour mieux cerner les questions et les
références de ces artistes qui parlent peu de leur univers. Croiser les regards et les
écritures, en mêlant des critiques de danse et des auteurs. Apporter aussi un point de
vue graphique. Constituer une base de données de référence : liste des œuvres, des
collaborateurs… Tels sont les objectifs de cette collection, dirigée par le critique de
danse et journaliste Philippe Verrièle, pour une autre façon de parler de la danse.

17 X 22,5 – 144 pages

ISBN : 978-2-36013-398-7

Nouvelle commande du site