Haïti : avant l’orage

28.00 

Présentation Frankétienne

Photos : Olivier Beytout

Un univers photographique intense où se mélangent le spécifique, le particulier, l’éphémère, le durable et l’aléatoire, au hasard des chemins qui se croisent, s’entrecroisent et se décroisent dans la contredanse des vents hybrides et le yanvalou tourmenté de l’eau et du feu.

Je remercie l’artiste photographe Olivier Beytout d’avoir récupéré ces séquences caractéristiques de la vie de mon pays. Ce sont de fabuleux petits morceaux d’éternité qui montrent l’essentielle fragilité de l’existence quotidienne tout en nous incitant à flairer la substance profonde de la vie réelle. A ce tournant critique de l’histoire haïtienne, ces photos antérieures au séisme dévastateur du 12 janvier 2010 nous insufflent l’espoir et le courage d’imaginer, de construire le défi du futur en un pari de rêve.

L’auteur en quelques mots… Olivier Beytout est un voyageur-photographe-humaniste, les trois étant pour lui inséparables : voyageur par curiosité, photographe par profession, humaniste par passion.
Il voyage lentement pour photographier des visages comme de magnifiques paysages humains. Olivier Beytout a réalisé plusieurs livres sur Cuba, le Maroc, le Sénégal, et en prépare un sur la Libye. Il a aussi parcouru pour des magazines l’Algérie, la Tunisie, l’Écosse, les États-Unis, l’Irlande, le Canada, ou encore la Lituanie, l’Albanie, la Turquie, le Niger, le Centre-Afrique… Il faut encore mentionner deux livres, l’un sur les habitants de Valenciennes, l’autre sur ses amis dessinateurs humoristes.
Né le 12 avril 1936, Frankétienne a publié plus d’une quarantaine d’ouvrages. Poète, romancier, dramaturge, artiste-peintre, musicien, jouissant d’une audience internationale, Frankétienne est l’un des écrivains et des artistes majeurs d’Haïti, dont il a profondément marqué et marque toujours la création contemporaine. Il est cofondateur du mouvement Spiraliste, forme littéraire impliquant l’esthétique du chaos.
Sa dernière pièce, Melovivi ou le piège, a été créée en 2010 à l’Unesco, ce qui lui a valu le titre d’Artiste pour la Paix. C’est également en 2010 qu’il a été fait par la France Commandeur des Arts et des Lettres.

26 x 21 cm – 131 pages
ISBN: 978-2-360-13028-3

Nouvelle commande du site