Comment le Théâtre explique la Présence de la matière

18.00 

Jacques Baillon

L’auteur est un homme de théâtre qui aurait dû être astrophysicien, à moins que ça ne soit  le contraire. Fasciné par les recherches sur la matière et les découvertes de la science et des mathématiques, il explore les points de contact avec l’univers des représentations codifiées par les Grecs du Ve siècle avant J.-C., mais aussi du cirque traditionnel ou nouveau, de la danse contemporaine, du théâtre du tiers-monde, de l’art conceptuel ou de l’expressionnisme. Dans deux précédents essais, il pointait les analogies entre la représentation théâtrale et certains principes de la physique en exposant Comment le théâtre explique l’invariabilité de la vitesse de la lumière, et il abordait les particules élémentaires pour poursuivre sa comparaison dans Les chiffres au fond des nombres sous le regard du théâtre. Ici, l’intuition de l’auteur se focalise sur le phénomène théâtral – fondamentalement la « re-présentation » qui permet la véritable « Présence » du texte, des personnages, de l’histoire en communion avec le public – très similaire à ce qui se passe… au coeur des particules subatomiques.

 

Directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture (1993-1998) puis directeur du Centre national du théâtre jusqu’en 2013, Jacques Baillon se passionne pour le rapport entre sciences – surtout la physique – et théâtre. Il est l’auteur de quatre essais dont, chez Riveneuve, Comment le théâtre explique l’invariabilité de la vitesse de la lumière (2015) et Les chiffres au fond des nombres sous le regard du théâtre (2016).

 

Format : 14 X 21
ISBN : 978-2-36013-434-2

Nouvelle commande du site