Auguste Rodin. Naissance d’une vocation

10.00 

Jeanne Fayard

La sculpture d’Auguste Rodin s’impose avec tant de force par sa beauté qu’on est curieux de connaître l’origine de cette vocation. Né à Paris, en 1840, dans une famille modeste et respectueuse des valeurs morales, Auguste grandit entre un père, employé à la Préfecture, qui veut faire de son fils « un ouvrier hors du commun », une mère protectrice et une sœur très pieuse qui le soutient. Le jeune Auguste dessine inlassablement. À quatorze ans, il entre à la « Petite École » (École impériale de dessin) et découvre la sculpture avec émerveillement. À cette époque, les grands travaux menés par le baron Haussmann se développent dans la capitale. L’échec d’Auguste au concours d’entrée de l’École des Beaux-Arts le contraint à travailler comme mouleur ornemaniste au service de différents artisans.
Mais la mort de sa sœur aimée le plonge dans le désarroi. Il entre au couvent, où il devient Frère Augustin. Comment sa vocation première sera-t-elle marquée par cette épreuve ?

Jeanne Fayard  travaille depuis longtemps sur la rencontre entre les arts – la sculpture, la danse, la poésie et le théâtre. Co-auteure de la pièce de théâtre Une femme Camille Claudel (1981) qui a fait redécouvrir cette artiste oubliée, elle a été la conseillère littéraire de Marie-Claude Pietragalla pour sa chorégraphie Sakountala inspirée de Camille Claudel (2000). Elle a aussi publié la biographie La vie passionnée d’Auguste Rodin (1987).

12 X 20 -116 pages

ISBN : 978-2-36013-239-3

Nouvelle commande du site