Camille Claudel. Naissance d’une vocation

10.00 

Jeanne Fayard

Tout semble dit ou écrit sur Camille Claudel, sauf sur ses jeunes années où éclot sa vocation à la sculpture qui deviendra une passion dévorante. Très tôt, « l’artiste de la famille » comme son frère Paul l’appelle, observe, dessine ses proches, ramasse de l’argile et du plâtre dans les carrières pour modeler de petites statues. A Nogent-sur-Seine où elle est adolescente, elle reçoit les premiers conseils d’un nogentais, le sculpteur Alfred Boucher. En 1881, elle a 17 ans. Elle arrive à Paris, suit enfin un enseignement, bien que les filles n’aient pas encore le droit d’entrer à l’Académie des Beaux Arts, fait une première exposition. Elle entre deux ans plus tard dans l’atelier de Rodin sans se douter du destin qui l’attend.

Récit de la genèse d’une oeuvre et de la naissance d’une vocation chez une adolescente qui se révélera être une artiste de génie, l’ouvrage, dans un style alerte et intimiste, explore le processus de création. 

Jeanne Fayard, spécialiste de Camille Claudel, d’Auguste Rodin et de Tennessee Williams, co-écrit, en 1981, une pièce de théâtre Une femme, Camille Claudel qui marque la renaissance de cette femme-sculpteur oubliée. Elle édite et préface le livre de référence Dossier Camille Claudel de Jacques Cassar (dernière édition, Klincksieck- Archimbaud, 2011). Elle a été la conseillère littéraire de Marie-Claude Pietragalla qui a créé, en 2000, une chorégraphie Sakountala, à partir de la vie et l’œuvre de Camille Claudel.

Format : 12 X 20cm – 98 p.
ISBN : 978-2-36013-173-0

Nouvelle commande du site