En librairie le 21 septembre

24.00 

Sous la direction de Gilbert Buti, Luca Lo Basso et Olivier Raveux

Les capitaines de navires marchands au temps de la marine à voile paraissent bien modestes en comparaison des audacieux « découvreurs » de routes maritimes, des intrépides commandants de vaisseaux de guerre ou autres corsaires. Colomb, Magellan, Drake, Cook, Suffren, La Pérouse… ont donné matière à des œuvres littéraires et à des productions cinématographiques, laissant la voie ouverte à l’imagination.
À côté de ces figures emblématiques, les capitaines de navires marchands suivent des carrières sans relief assujetties à de prosaïques tâches. Ils sont longtemps restés sur le quai de la recherche historique alors qu’ils sont une composante majeure des économies maritimes et des sociétés littorales. Même simples « conducteurs » de navires confiés par les armateurs, ou assumant des fonctions dans le négoce et l’armement, ils restent « seuls maîtres à bord après Dieu », dépositaires de la justice, responsables juridiquement et commercialement des opérations comme des hommes embarqués qui se dressent parfois contre leur autorité. Maillons d’une chaîne d’activités, ils participent de manière inégale, complexe et variable aux échanges marchands.
Décrypter la figure du capitaine, simple exécutant ou agent d’opérations commerciales, en isoler quelques figures et dresser des portraits de groupes, puis les accompagner au cours d’activités spécifiques (ravitaillement ou traite négrière) : tels sont les axes des études ici rassemblées. Elles contribuent à combler un vide historiographique et à susciter de nouvelles réflexions.

Gilbert Buti, professeur émérite d’histoire (Aix-Marseille Université), et Olivier Raveux, chargé de recherche au CNRS, dirigent le groupe de recherches « D’une rive l’autre : les économies méditerranéennes et leurs mondes de l’époque moderne à nos jours » (laboratoire Telemme, Aix-Marseille université/CNRS, Aix-en-Provence). Luca Lo Basso est professeur d’histoire à l’université de Gênes où il dirige le Laboratoire d’Histoire maritime et navale (NavLab).

Avec les contributions de T. Allain, P. Calcagno, F. Candelon-Boudet, A. Delis, C. Denis-Delacour, H. Kimizuka, A. Lespagnol, E. Martin-Corrales, B. Michon, L. Pavlidis, P. Payn-Echalier, J. Péret.

Format : 16 X 24, 304 pages, 24 €
ISBN : 978-2-36013-454-0

Nouvelle commande du site