Passion politique. Carnets d’une militante

10.00 

Elisabeth Boyer

La politique est un monde de brutes ! Et plus encore, à se plonger dans l’épopée tragi-comique d’Elisabeth Boyer, engagée pendant dix-huit ans au cœur des appareils politiques de gauche et du PRG, dont elle fut onze ans la Secrétaire générale. Les Primaires citoyennes, pas « roses » du tout, sont le décor et l’acte final du parcours de cette professeure de philosophie que rien, au départ, ne destinait à la politique.
A partir d’anecdotes vécues, elle donne à voir le monde politique du côté de dirigeants et d’élus souvent désinvoltes, peu travailleurs, surtout assidus à s’emparer du pouvoir et à le conserver. Elle, qui côtoie des acteurs de premier plan du Parlement européen, des partis politiques français et de la région Ile-de-France, les décrit comme autant d’acteurs de théâtre interprétant leur rôle avec plus ou moins de talent et de sérieux.
Le récit prend toute son intensité à mesure que la militante sincère rencontre le « dur » du pouvoir. Les anecdotes se font féroces quand il est question des féodalités politiques avec leur lot de fils de…, filles de…, femmes de…, maîtresses de… et des élites issues des grandes écoles déjà en lice pour gouverner. La violence des clans, la suprématie des héritiers, la lutte pour les postes, le machisme, tout se déchaîne alors contre elle. Mais cette combattante politique garde intacte sa passion de la politique qui est, pour elle, au-dessus des hommes.
La politique est malade de consanguinité, le témoignage d’Elisabeth Boyer en apporte la preuve, et la République est la grande perdante de cet échec à offrir une réelle égalité des chances à tous ses citoyens. Le peuple va-t-il encore continuer longtemps à cautionner les imposteurs qui parlent en son nom et le dirigent ? La question est posée pour l’élection présidentielle de 2012…

Elisabeth BOYER, ex-Secrétaire Générale du PRG, professeure de philosophie.

12 x 20 cm – 216 pages ISBN: 978-2-36013-110-5

Nouvelle commande du site