Les saint-simoniens dans l’Algérie du XIXe siècle

28.00 

Le combat du Français musulman Ismaÿl Urbain

Sous la direction de Michel Levallois & Philippe Régnier

 

Homme de couleur né en Guyane sous Napoléon, éduqué à Marseille sous les Bourbons et mort à Alger sous la Troisième République, Ismaÿl Urbain (1812-1884) mérite d’être proposé comme l’une des figures emblématiques de ce que pourraient être à l’avenir une mémoire et une histoire partagées de la France et de l’Algérie. Acquis aux idées de progrès des continuateurs du philosophe utopiste Saint-Simon et converti à l’islam dans un but de solidarité avec la nation arabe pendant leur expérience de coopération avec l’Égypte du pacha modernisateur Mohammed Ali, il revendiqua fièrement la double qualité de citoyen français et de musulman avant de consacrer toute son existence de journaliste et de conseiller de gouvernement à la défense des musulmans d’Algérie durant la période cruciale de la conquête et des débuts de la colonisation, en particulier sous Napoléon III.
Réalisé à l’occasion du bicentenaire de la naissance d’I. Urbain avec le soutien de la Mission aux Célébrations nationales, le présent ouvrage propose un regard critique sur son action administrative et militante à partir des recherches qui ont abouti à sa redécouverte.
En ce début de XXIe siècle, son exemple et l’abondante production journalistique et littéraire qu’il a laissée en héritage donnent matière à réfléchir avec le recul de l’Histoire et dans une perspective humaniste aux questions fondamentales de la place des natifs de l’outre-mer, de la religion musulmane et des populations immigrées au sein de la société française.
Michel Levallois, ancien élève de l’École nationale de la France d’outre-mer, a été secrétaire général de la Nouvelle-Calédonie, préfet de la Réunion et président de l’ORSTOM (aujourd’hui IRD). Membre de l’Académie des sciences d’outre-mer et titulaire d’une thèse d’histoire soutenue à l’INALCO, il a procuré sur I. Urbain deux livres biographiques qui se font suite : Ismaÿl Urbain, une autre conquête de l’Algérie (Maisonneuve et Larose, 2001) et Ismaÿl Urbain, Royaume arabe ou Algérie franco-musulmane ? (Riveneuve, 2012).

Format : 16 X 24
ISBN : 978-2-36013-404-5
Philippe Régnier, secrétaire général de la Société des études saint-simoniennes, est directeur de recherche au CNRS. Éditeur du Voyage d’Orient et des Poèmes d’I. Urbain (L’Harmattan, 1993) et coéditeur des OEuvres complètes de Henri Saint-Simon (PUF, 2012), il est l’auteur de nombreuses publications savantes sur le saint-simonisme.

Nouvelle commande du site